RODRIGUEZ, Francisco

Né à Ecija (Séville) vers 1911 – mort le 9 janvier 1987 - MLE – CNT – Séville (Andalousie) – Clermont Ferrand (Puy de Dôme)
lundi 12 décembre 2016
par  R.D.
popularité : 12%

Lors du coup d’état franquiste de juillet 1936, Francisco Rodriguez était parvenu à s’échapper et à gagner les lignes républicaines où il avait été ensuite mobilisé dans un bataillon de cavalerie. Exilé en France lors de la Retirada, il fut interné dans divers camps. Dès la Libération il milita à la FL-CNT de Clermont Ferand jusqu’à son décès le 9 janvier 1987 à Romagnat (Puy de Dôme).


Sources : M. Iñiguez « Enciclopedia… », op. cit. // Cenit, 1er mai 1987 //


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)