RODRIGUEZ, Maria

Morte le 7 janvier 1973 - MLE – CNT – Barcelone (Catalogne) – France
mardi 30 juin 2015
par  Webmestre
popularité : 12%

C’est encore enfant que Maria Rodriguez avait émigré avec sa famille – tous membres de la CNT – à Séville (Andalousie) à la recherche de travail. Après avoir perdu sa mère, elle émigrait encore adolescente à Barcelone où elle allait résider dans le quartier de Horta où sa maison fut en permanence ouverte aux compagnons de la CNT à laquelle elle avait adhéré. Pendant la guerre et la révolution elle travailla comme opératrice téléphonique au siège du Comité régional de la CNT, Via Layetana. Passée en France lors de la Retirada, ele fut internée dans divers camps. Maria Rodriguez, qui était la compagne de S. Maña du syndicat de la construction de Barcelone, continua à militer à la CNT en exil jusqu’à son décès le 7 janvier 1973.


Sources : Espoir, Toulouse, 1er avril 1973 //


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)