BOYE, Hermenegildo

Mort en juin ( ?) 1946 - Maçon – MLE – CNT – Barcelone (Catalogne) – France
jeudi 13 février 2014
par  Webmestre
popularité : 12%

Militant du syndicat CNT de la construction de San Andres del Palomar (Barcelone) dès la fondation de la CNT, Hermenegildo Boyé avait été déporté pendant la dictature de Primo de Rivera. Lors de la fondation de la République en 1931, il avait été l’un des fondateurs de l’Ateneo libertario et de l’école rationaliste Armonia de San Andres del Palomar. Exilé en France lors de la Retirada, il est décédé en juin ( ?) 1946.


Sources : M. Iñiguez « Enciclopedia… », op. cit.//


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)