logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ZAÏKOWSKA, Sophie "SOPHIA"
Née en Lituanie en 1880 - morte début mars 1939 - Paris
Article mis en ligne le 12 juillet 2010
dernière modification le 21 octobre 2016

par R.D.
logo imprimer

Sophie Zaikowska collabora avant la Première Guerre mondiale à divers périodiques comme l’Éducation libertaire, revue des bibliothèques d’éducation libertaire (1900-1902), à l’Autarcie, publiée à Bascon en 1903 et aux séries de la Vie anarchiste à Chateau-Thierry (septembre 1912-1913) puis à Saint Maur (20 avril 1913- août 1914) qui était alors publiée par le milieu libre de la Pie et dont le responsable de la rédaction était Paillard. La revue qui était mensuelle était alors sous-titrée "Libre tribune anarchiste".

Elle défendait à cette époque à la synndicalisation des femmes. Lors de la conférence "La femme et le syndicalisme" donnée le 19 décembre 1913 au Groupe des mille communistes elle avait essayé de démontrer que "si la femme entrait dans les syndicats pour y demander un salaire égal à celui de l’homme, elle deviendrait plus forte et par conséquent plus indépendante". Parallèlement elle dénonçait l’opposition des syndicats d’hommes et notamment celui des typographes de Lyon à cette entrée.

Au cours de la période suivante elle écrivit dans le Néo-naturien qui parut à Châtillon-sur-Thouet (Deux-Sèvres) de 1921 à 1925 et assuma la rédaction et l’administration, à partir d’avril 1926, du Végétarien journal fondé par G. Butaud. Avec ce dernier elle avait publié en septembre 1923 aux éditions de la Brochure mensuelle : "Tu seras végétarien !". Spécialiste des problèmes de nutrition, Sophie Zaikowska était également l’auteur d’une "Étude sur le lait et les oeufs".

Sophie Zaïkowska fut, aux dires de l’En Dehors (avril 1939), « l’une des plus grandes figures et des plus ardentes propagandistes du végétarisme ». Elle rédigea pour l’Encyclopédie anarchiste de S. Faure l’article Végétarisme.

Compagne de G. Butaud et comme lui adepte des milieux libres, elle collabora à plusieurs essais naturistes, qui tous aboutirent à des échecs : colonie de Vaux (1902-1904) ; du quai de la Pie à Saint-Maur (1913) ; colonie de Bascon, près de Château-Thierry (1911) et enfin elle anima le foyer végétarien de la rue Mathis à Paris, dans le XIXe arr.

Sophie Zaïkowska assura en 1920 la rédaction de la Vie anarchiste. En 1930 elle résidait 131 rue Saint Gratien à Ermont (Val d’Oise), siège du Végétalien.

Elle mourut au début de mars 1939.

Oeuvre : - La vie et la mort de Georges Butaud (1930 ?) ; - Victor Lorenc et sa contribution au naturisme.

P.S. :

Sources : Le Libertaire, 9 mars 1939. — L’En Dehors, avril 1939. — Notes de R. Bianco = Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier…op. cit.// Arc. Nat. F7/13055 //


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • vie_anarchiste.jpg
  • 116.8 ko / JPEG

Dans la même rubrique

0 | 5

ZANIER, Giovanni « GIGI »
le 11 novembre 2018
par R.D.
ZÉVACO, Michel
le 30 août 2018
par R.D.
ZARAGOZA, José
le 23 janvier 2017
par R.D.
ZAMORA, Diego
le 16 novembre 2016
par R.D.
ZERBOLA, Joseph [Giuseppe]
le 21 juillet 2016
par ps
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10