Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

GROS, Ludovic

Né le 28 octobre 1860 à Caylus (Tarn-et-Garonne) — Cordonnier — Toulouse (Haute-Garonne) — Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 2 juin 2024
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

En 1888, Ludovic Gros avait été condamné à 4 ans de prison pour « coups et blessures » par la cour d’assises de la Seine. En décembre 1893, il était arrivé à Toulouse, 23 rue de la Colombe, venant de Marseille où il avait été impliqué à l’automne 1893 dans l’attentat de la rue d’Armény mais avait bénéficié en 1894 d’un non-lieu comme ses co-inculpés Riemer et Lesbros. En janvier 1894 son domicile toulousain fut l’objet d’une perquisition.


Dans la même rubrique

GRILLOT, Patrice

le 12 juillet 2024
par R.D.

GRIFFAY, Jacques

le 12 juillet 2024
par R.D.

GRIVEAU (ou GRIVOT)

le 2 juin 2024
par R.D.

GROSS, Franz

le 28 janvier 2024
par R.D. ,
Dominique Petit

GUERRIERI, Settimo “CAPOZZI”

le 24 janvier 2024
par R.D.