Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

GRIVEAU (ou GRIVOT)

Paris
Article mis en ligne le 2 juin 2024
dernière modification le 4 juin 2024

par R.D.

Début 1881 Griveau (également orthographié Grivot) avait été le co-signataire avec Jeallot du placard abstentionniste Manifeste électoral publié par les groupes anarchistes de Paris. Le 17 mars 1881 avait été arrêté avec Willems (sans doute Charles) alors qu’ils apposaient des affiches de soutien aux nihilistes russes sur les murs du nouvel Hôtel Dieu et où il était notamment écrit : « Les “socialistes révolutionnaires de Paris” adressent leurs félicitations et leurs encouragements aux nihilistes de Russie qui, par un acte d’énergie, viennent de montrer aux déshérités des deux mondes comment on purge la terre d’un tyran.
Ils espèrent que la leçon ne sera pas perdue et s’engagent, pour leur part, à faire tous leurs efforts pour qu’elle profite à la cause de la justice et de l’égalité
. ». Tous deux avaient été condamnés à 8 mois de prison pour « apologie de faits qualifiés crimes. »

Il demeurait 76 rue de Rennes et fin juin 1881 était chargé avec Jeallot de recevoir les adhésions au manifeste contre le suffrage universel signé « les groupes anarchistes de Paris ».


Dans la même rubrique

GRILLOT, Patrice

le 12 juillet 2024
par R.D.

GRIFFAY, Jacques

le 12 juillet 2024
par R.D.

GROS, Ludovic

le 2 juin 2024
par R.D.

GROSS, Franz

le 28 janvier 2024
par R.D. ,
Dominique Petit

GUERRIERI, Settimo “CAPOZZI”

le 24 janvier 2024
par R.D.