Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
KAYSER, Louise [épouse DIEUDONNE]
Née à Nancy en 1889 – morte en 1971 - Lingère – Nancy (Meurthe-et-Moselle) – Paris
Article mis en ligne le 21 janvier 2022
dernière modification le 27 octobre 2023

par Anne Steiner, R.D.

Fille d’un ouvrier maçon, Louise Kayser fréquantait les conférences anarchistes et socialistes de Nancy pendant les années 1906-1908. C’est dans ce cadre qu’elle rencontra Eugène Dieudonné. Elle l’épousa en 1907 et un fils naquit de leur union, en 1908.

Elle quitta son mari en 1911 pour vivre à Romainville, au siège du journal l’anarchie et devint la compagne de Lorulot. Elle fut appréhendée, en même temps que son mari, le 28 février 1912 dans le cadre de l’affaire Bonnot. Deux jours plus tard, elle était relâchée et ne fut plus inquiétée. La presse l’avait surnommé "La Vénus rouge". Peu de temps avant cette arrestation, elle avait repris la vie commune avec son mari.

Eugène Dieudonné, condamné au bagne à perpétuité, revint de Guyane en octobre 1927 après avoir bénéficié d’une grâce présidentielle. Il s’installa comme ébéniste rue du faubourg Saint-Antoine et vécut de nouveau avec sa femme qui avait contribué à entretenir une mobilisation en sa faveur.

Louise Kayser est décédée le 19 décembre 1971 à Bainville sur Madon près de Nancy.


Dans la même rubrique

KERVYSER, Léon, Victor (père)
le 24 juillet 2023
par R.D.
KIRILOV, Fedor P.
le 21 janvier 2022
par R.D.
KIPPER, Patrick
le 21 janvier 2022
par R.D. ,
Hugues Lenoir
KARELINE, A.
le 21 janvier 2022
par R.D.
KARCHER, Louis “BEAUTRU”
le 21 janvier 2022
par R.D.