logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GUERDIN, Emile, Albert
Né le 6 février 1875 à Saint Riquier en Rivière (Seine Inférieure) - Ouvrier verrier – Paris
Article mis en ligne le 15 octobre 2019

par R.D.

Disparu de Paris en janvier 1903 Emile Guerdin avait été inscrit à l’état n°4 des anarchistes disparus et/ou nomades.

Il s’agit sans doute du Guerdin qui, suite à un jet de pierres dans la nuit du 26 juillet 1902 dans la fenêtre de la cuisine de deux « jaunes » de la Compagnie de lampes à incandescence d’Ivry où se déroulait une grève (voir Auguste Carteau), il fut dénoncé par un mouchard. Guerdin qui demeurait dans la même maison que les deux jaunes, avait été renvoyé de la Compagnie peu avant la grève. Poursuivi le 9 septembre suivant , et bien qu’il ait fourni des témoins prouvant son innocence, l’affaire fut remise à huitaine. Guerdin alla alors effecteur une période militaire de 28 jours, à l’issue de laquelle il apprenait qu’il avait été condamné en son absence à 2 jours de prison et 25 francs d’amende.


Dans la même rubrique

0 | 5

GUERMANN, Charles, Isidore « CHARLOT »
le 21 novembre 2019
par R.D.
GUEPET, Marguerite
le 15 octobre 2019
par R.D.
GRISCHY, Frederic
le 10 septembre 2019
par R.D.
GUARDIOLA, Jeronimo
le 21 avril 2019
par R.D.
GUARDIA, Emilio
le 18 janvier 2019
par R.D.