logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GUERET, Jules, Marie « AUBERT » ; « BOURGUIGNON »
Cordonnier – Villeurbanne & Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 11 février 2016
Dernière modification le 23 juin 2017

par ps

Comme de nombreux militants tant à Paris qu’en province, Jules Gueret dit Aubert et Bourguignon, qualifié de « particulièrement dangereux » et d’ancien déserteur, avait été arrêté à Villeurbanne le 22 avril 1892, préventivement à la manifestation du 1er mai. Sa compagne, Louise Hugonnard, sœur de Michel, avait également été arrêtée puis laissée en liberté. Remis en liberté le 7 mai, il alla ensuite, le 14 mai, à Chateleaudren (Côtes du Nord) pour y effectuer une période militaire de 13 jours au retour de laquelle son arrivée à Paris le 30 mai 1892 à la gare Montparnasse fut signalée et où il fut surveillé jusqu’à sa montée gare de Lyon dans un train à destination de Lyon Perrache..

Les 20 novembre 1893 et 1er janvier 1894 il fut l’objet de perquisitions où, dans cette dernière, la police avait trouvé dans le four d’un poêle non utilisé de nombreux journaux et publications anarchistes, ce qui motiva son arrestation puis sa mise en liberté après interrogatoire le 11 janvier..

En 1897 il figurait sur une liste d’anarchistes de Lyon où il demeurait alors 12 route de Grenoble.


Dans la même rubrique