logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GAY, Antoine
Né à Marseille en novembre 1845 - Colleur de papiers peintes ; musicien ambulant– Marseille (Bouches du Rhône)
Article mis en ligne le 18 février 2014

par ps

Né de père inconnu, sa mère se nommait Joséphine, Clémentine Gay. Antoine Gay participa à la Commune insurrectionnelle de Marseille en mars-avril 1871 et dut ensuite quitter la ville pour éviter la répression. En raison de sa participation à la Commune de Marseille, il fut condamné, le 16 janvier 1872, par le 8e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. À la Nouvelle-Calédonie, Antoine Gay fut encore une fois condamné, à un an de prison cette fois, pour tentative d’évasion. Le 17 mai 1879, il bénéficia de la remise de sa peine et rentra sur le navire la Loire. Revenu à Marseille, il y travailla comme colleur de papiers peints, puis séjourna, en 1891, à Sète, La Grand-Combe, Saint-Étienne, Genève où il était signalé au mois de mars.

En janvier 1894, il fréquentait les milieux anarchistes marseillais et fut notamment l’assesseur de Sébastien Faure à l’occasion des conférences données par ce dernier. En 1897, il était alors devenu chanteur et musicien ambulant et était toujours surveillé par la police.

On retrouve sa trace après la Grande Guerre. Il adhéra alors au Parti communiste auquel il resta fidèle jusqu’à son décès à Moscou dans la nuit du 6 au 7 juin 1930 (Voir sa notice complète dans la Maitron)


Dans la même rubrique

0 | 5

GAUNA, Mercedes
le 28 septembre 2019
par R.D.
GAVIOLI, Arrigo
le 3 août 2019
par R.D.
GAULTIER, Sylvain, Jean Baptiste, Eugène « Emile SADE »
le 19 décembre 2017
par R.D.
GAUTHEY, A.
le 22 septembre 2017
par R.D.
GAUTHIER LAVIGNE, Pierre Alexandre
le 12 juin 2017
par R.D.