logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
VASSILEV, Pano
Né à Lovetch le 17 octobre 1901 – tué le 13 avril 1933 - Manœuvre - FORA – Argentine – France – Sofia (Bulgarie)
Article mis en ligne le 15 mai 2010
Dernière modification le 28 octobre 2016

par R.D.
Pano Vassilev

Né dans une famille de petits artisans, Pano Vassilev était devenu anarchiste pendant sa scolarité au lycée de Lovetch. En novembre 1920 il émigra pour l’Argentine avec le futur écrivain Boris Chivatchev. C’est là que sous l’influence de la FORA et de ses militants, il allait découvrir l’anarcho-syndicalisme dont il allait devenir le principal représentant dans le mouvement anarchiste bulgare. Il travailla alors comme manœuvre jusqu’en 1924 où il rentra en Europe.

Etabli un certain temps en France il y noua des contacts avec Pierre Besnard et ses amis et enrichit ses connaissances du syndicalisme. Rentré à Sofia, il y mena, à partir de 1926 une intense propagande dans les milieux ouvriers et étudiants, organisant de nombreuses conférences, causeries et polémiques à la Maison de la culture Christo Botev, dans le quartier ouvrier de Utchbounar.

« Bon conférencier et polémiste, connaissant bien l’anarchisme et le marxisme, ainsi que l’histoire du mouvement ouvrier et ses luttes dans le monde, il dominait l’auditoire à toutes les réunions publiques. Par sa voix chaude et par ses arguments solides, il attirait beaucoup de sympathies et il devint la vedette dans les polémiques avec les marxistes ». Il lança également plusieurs journaux et revues – dont Rabotnik (L’ouvrier, Sofia, 1929-1934) et Syndicaliste (Sofia, 3 numéros en 1927) – auxquels il collabora régulièrement et fut l’auteur du premier ouvrage paru en Bulgarie sur les Soviets.

Délégué bulgare au congrès tenu à Madrid en 1931 par l’AIT, il en fit dès son retour à Sofia de nombreux comptes rendus ainsi que de nombreux articles sur l’internationale anarcho-syndicaliste et sur le mouvement espagnol.

En avril 1933, la Fédération des associations ouvrières autonomes, qui venait d’être fondée à Sofia, faisait imprimer un appel en vue du 1er mai. Dans la soirée du 13 avril, Pano Vassilev se rendait à l’imprimerie pour emporter cet appel. Suivi par un agent de police, il était abattu dans le centre de la capitale. Il était le père d’un jeune enfant.


Dans la même rubrique

0 | 5

VAUTIER, Armand, Aristide
le 23 août 2018
par R.D.
VAUGEOIS
le 15 octobre 2017
par R.D.
VAUCHER, Pierre
le 11 novembre 2016
par R.D.
VAULOUP, Berthe [née CHANSON]
le 24 mai 2016
par ps ,
Guillaume Davranche
VASSAL, Pierre, Jean
le 24 mai 2016
par ps