Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BARCENA MARTIN, Francisco

MLE — CNT — Catalogne
Article mis en ligne le 4 janvier 2014
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

Le 28 septembre 1936 Francisco Barcena Martin avait fait partie avec José Asens, José Marin Gomez, Ramon Mateo Chavanel et Eugenio Gonzalez Andrei, du groupe qui, par le poste frontière d Saint-Genis, était entré en Suisse où ils avaient été envoyés pour acheter des armes. Le 30 septembre la buick dans laquelle ils voyageaient était victime d’un accident où tous étaient grièvement blessés à l’exception de José Asens. Les gendarmes découvraient 5.000 francs dissimulés dans la voiture et les quatre blessés avaient déclaré lors de leur interrogatoire, être « venus négocier un achat de lait condensé ». Ce trafic d’armes au profit de la révolution espagnole avait été organisé notamment par L. Tronchet et E. Detruche.


Dans la même rubrique

BARBE, Henri, Auguste

le 21 juillet 2024
par R.D.

BANSARD, Nestor (ou Hector ?)

le 5 avril 2024
par R.D.

BARRACHI, Mathieu, Giovanni [Jean]

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Jules, Clément

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Arthur, Joseph

le 15 novembre 2023
par R.D.