Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BARRIENTOS RUIZ, Juan

Né à Lora del Rio (Séville) vers 1902 — mort le 15 septembre 1958 — MLE — CNT — Espagne — Paris — Chartres (Eure-et-Loir)
Article mis en ligne le 15 novembre 2013
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

Juan Barrientos Ruiz était vraisemblablement passé en France lors de la Retirada. Après la Libération il était membre de la FL-CNT de Paris. Tombé malade au début des années 1950, il resta hospitalisé cinq années au centre hospitalier-Hospice Saint-Brice à Chartres (Eure-et-Loir) où il devait décéder le 15 septembre 1958.


Dans la même rubrique

BARBE, Henri, Auguste

le 21 juillet 2024
par R.D.

BANSARD, Nestor (ou Hector ?)

le 5 avril 2024
par R.D.

BARRACHI, Mathieu, Giovanni [Jean]

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Jules, Clément

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Arthur, Joseph

le 15 novembre 2023
par R.D.