logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BARDELAY,Jean-Marie
Né le 6 avril 1880 à Serignac (Finistère) - Ouvrier ardoisier – CGTSR - Trélazé (Maine et Loire)
Article mis en ligne le 8 novembre 2013
dernière modification le 15 février 2014

par ps
logo imprimer

Fils d’un ouvrier ardoisier, Jean-Marie Baedelay fut également ardoisier. Résidant à Cobrée, il était marié à Marie Louise Vinoze dont il eut un enfant. En 1925 il était le trésorier du syndicat autonome des ouvriers ardoisiers de Noyant La Gravoyère dont le secrétaire était Auguste Richard. Dans les années 1930 il était le trésorier du syndicat autonome ardoisier de Noyant-laGravoyère adhérent à la CGTSR.

Jean-Marie Bardelay, retraité des ardoisières inscrit au Carnet B depuis l’automne 1938, était signalé comme anarchiste du Maine et Loire dans un rapport du Préfet daté de janvier 1939. Il résidait à Noyant La Gravoyière et était abonné au Libertaire. Selon la police il était "un anarchiste convaincu, ayant un caractère indépendant et autoritaire", possédant "un ascendant important qu’il poursuit sous le manteau, parfois accompagnée de menaces".

En 1940 il fut interné pour pacifisme puis, après avoir été libéré, fut dirogé sur le camp d’internement de Chateaubriand.

Dans certaines sources son nom est orthographié Bardelais.

P.S. :

Sources : F. Dabouis « L’Ennemi intérieur : les inscrits au Carnet B en Maine et Loire .. », op. cit. in Cahiers du cercle d’études sociales angevin, n°5, avril 2013// AD Maine et Loire 17 & 34 // Notes de Laurent Beaumont//


Dans la même rubrique

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10