Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
TRUAN, Henri-Louis
Né à Vallorbe (Canton de Vaud, Suisse) le 1er juin 1868 - Employé aux chemins de fer, comptable – Genève
Article mis en ligne le 11 juin 2013
dernière modification le 10 avril 2018

par Webmestre
logo imprimer

Après avoir collaboré à l’hebdomadaire syndicaliste L’Emancipation (Genève ?, 1902-1904), Henri-Louis Truan fut le responsable de L’Azioine anarchica - L’Acrion anarchiste (Genève, 14 avril ai 28 juillet 1906, 4 ou 5 numéros dont un bilingue) auquel collaboraient Ch. Berrutti, R. Emma, C. Colombo, J. Rodoz, A. Gaito, A. Calvino, M. Graglia, G. Zanotti, J. Gay, Louis Tarrale, Calame et Alberto Curri. Le journal défendait des positions anti-syndicalistes, se démarquant ainsi du Réveil de L. Bertoni. Le numéro 4 et dernier, tiré à 2.500 exemplaires, aurait été imprimé en France au Bureau de propagande d’Alfortville, "aucun imprimeur à Genève n’a voulu faire L’Action anarchiste, même payé d’avance.."

Truan fut orateur à de nombreuses occasions, par exemple en mars 1906 contre l’expulsion du conférencier anarchiste français Girault. Il était à cette époque membre du groupe Germinal de Genève et n’adhéra pas à la Fédération communiste anarchiste de la Suisse romande. En 1907 il fonda le Groupe anarchiste international dont faisaient partie des italiens, des réfugiés russes et espagnols.

P.S. :

Sources : Journal de Genève, 22 mars 1906 // Ismael Zosso « La presse anarchiste italienne publiée en Suisse, 1872-1914 », Mémoire d’histoire, Université de Lausanne, 2001 = Notice de G. Bottinelli & M. Enckell in Chantier biographique des anarchistes en Suisse// L. Bettini "Bibliografia...", op. cit.// Etat signalétique confidentiel des anarchistes étrangers non expulsés résidant hors de France : etat O, avril 1903 //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2