logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BEDESCHI, Giuseppe
Né à Massa Lombarda (Ravenne) le 6 juillet 1879 – mort le 25 avril 1951 - Ouvrier agricole – Massa Lombarda
Article mis en ligne le 18 mai 2013

par ps
logo imprimer

Giuseppe Bedeschi avait adhéré à l’adolescence au groupe anarchiste de Massa Lombarda (Ravenne) dont firent notamment partie Luigi Amadei, Ferdinando Bassi, Angelo Mirri, Giovanni Zanotti et Filippo Pernisa. Il fut membre de la coopérative des ouvriers agricoles, de la Ligue socialiste anarchiste et de la Société ouvrière de secours mutuel.

Dans la soirée du 21 novembre 1903, c’est lui qui avait raccompagné à la gare Pietro Gori après une conférence tenue à Massa Lombarda. Mis sous surveillance policière à partir de 1904, il fut arrêté pour la première fois le 18 janvier 1904 et fut condamné par le tribunal de Ravenne le 7 mars avec 6 autres compagnons à 6 mois et 5 jours de réclusion pour « cris séditieux, outrage et rebellion  » aux carabiniers, puis le 14 mars , avec quatre autres compagnons dont Luigi Amadei, à 30 jours de détention pour « cris séditieux  » dans un théâtre. Le 5 novembre 1905 il participa au congrès régional anarchiste de Romagne à Massa Lombarda.

Giuseppe Bedeschi était marié à Giulia Buratti dont il eut un fils, Estero (23 juin 1915-printemps 1944).

Appelé sous les drapeaux le 15 mai 1916, il était l’année suivante au front dans le 210ème régiment d’infanterie.

En juin 1920, suite à une dénonciation, il fut arrêté et condamné pour « port d’arme ». Il fut ensuite accusé de tentative d’homicide sur un commissaire adjoint et deux carabiniers dans la soirée du 17 septembre 1922, et lors du procès fut condamné à 27 mois de prison. Dès l’arrivée au pouvoir des fascistes, il fut inscrit sur une liste de « personnes dangereuses à arrêter dans des circonstances déterminées » et fiché comme susceptible de commettre des attentats.

En décembre 1928 il fut condamné à 2 ans de confinat, fut envoyé à l’île de Ponza où il fut à plusieurs reprises condamné à plusieurs mois de réclusion. Libéré en décembre 1930 il retourna à Massa Lombarda où en octobre 1931 il fut une nouvelle fois condamné à 3 ans de confinat et fut envoyé à Lipari dont il fut libéré en novembre 1932 à l’occasion de l’amnistie célébrant le dixième anniversaire de la Marche sur Rome. Revenu à Massa Lombarda, et suite à des cris séditieux lors d’une manifestation le 11 juin 1933, il fut condamné le 11 juillet à une nouvelle peine de 5 ans de confinat.et fut renvoyé à Ponza où il allait resté 7 ans et subir plusieurs condamnations pour avoir participé à des protestations collectives. Libéré le 10 juillet 1939, il revenait à Massa lombarda où il reprenait contact avec les compagnons.

Le 25 février 1942, après s’être plaint à haute voix que la population « mourrait de faim », il fut arrêté par deux carabiniers et en aurait frappé un, ce qui lui valut d’être condamné à 6 mois et 25 jours de réclusion. Peu avant la fin de la peine, il était condamné le 10 octobre 1942 à 5 nouvelles années au confinat et fut envoyé à Tremiti dont il sera finalement libéré le 8 septembre 1943.

Giuseppe Bedeschi est décédé à Massa Lombarda le 25 avril 1951.

P.S. :

Sources : Umanita Nova, 11 juillet 2010 (Notice de Gianpero Landi & Tomaso Marabini)//


Dans la même rubrique

0 | 5

BELLET, Agustin
le 14 septembre 2018
par R.D.
BEAUFORT, Gilbert, Jules
le 19 juillet 2018
par R.D.
BELLY, Joseph
le 13 mars 2018
par R.D.
BELLE, Antoine
le 1er janvier 2018
par R.D.
BENICOURT, Gustave « RAVACHOL »
le 17 septembre 2017
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10