logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BARRIAL, Jean, Antoine
Né le 7 novembre 1843 à Vernon (Ardèche) - Taffetassier ; cordonnier - Nîmes (Gard)
Article mis en ligne le 12 janvier 2013
Dernière modification le 1er juin 2017

par ps

Jean Antoine Barrial, qui était le frère aîné d’Auguste et demeurait 11 rue Levieux puis 16 rue Puits Couchoux, avait été recensé au début des années 1890 sur la liste des anarchistes de Nîmes. Le 11 septembre 1892 il fut condamné à une amende de 25 francs pour "outrages à agents" tandis que son frère Auguste était condamné à 16 francs. Début juillet 1894 il fut l’objet d’une perquisition qui ne donna aucun résultat. En septembre 1897, il fut avec Charles Viel, l’organisateur d’une série de conférences tenues à la salle de la chapelle de l’ancien lycée par Henri Dhorr sur les thèmes Le salariat c’est l’esclavage, L’anarchie c’est l’ordre et L’autorité c’est le meurtre. Au début des années 1900, il participait aux réunions du groupe animé par Adrien Murjas qui se réunissait à La Buvette parisienne ou au local de la rue des Bénédictins, puis aux réunions du Groupe libertaire d’études économiques tenues 7 rue Saint Paul à l’ancien siège de la Bourse du travail. Il demeurait alors 46 rue des Bons Enfants.


Dans la même rubrique

0 | 5

BARES, Josefa « PEPITA »
le 22 septembre 2019
par R.D.
BANDRES LANASPA, Victor
le 22 septembre 2019
par R.D.
BARRERA, Apolinario « El INDIO »
le 7 septembre 2019
par R.D.
BARCOS, Julio Rodrigo
le 7 septembre 2019
par R.D.
BARROERO, Guido
le 16 août 2019
par R.D.