Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site

ADAMI, Umberto

Né le 2 janvier 1890 à Soave (Verone) — mort le 20 mai 1925 — Aide comptable — Vérone (Italie) — Zürich (Suisse)
Article mis en ligne le 11 janvier 2013
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

Très tôt anticlérical, Umberto Adami avait émigré en Suisse en mai 1908. Il travailla d’abord comme aide comptable puis comme maçon à Zürich où il fréquenta les compagnons anarchistes Elios Luzi et Bastiano Maestri. Il était également en contact avec Luigi Bertoni à Genève et le Il Risveglio socialista anarchico.

Avec l’aide de Bastiano Maestri il édita à partir du 1er mai 1911 le journal Vecchia Battaglia qui n’eut que 3 numéros et où il incita les maçons à se mettre en grève. Son active participation à cette grève, lui valut d’être expulsé du canton de Zürich puis de Suisse à la fin 1911. Il alla alors chez son père à Bassano.

En mars 1912, Adami qui se qualifiait comme un « anarchiste individualiste » fut impliqué dans un prétendu complot destiné à attenter à la vie du président du conseil Giliotti, accusation à laquelle il répondit par une déclaration affirmant qu’il n’avait jamais envisagé de tuer quiconque. En juin 1912 il partit travailler comme garçon au buffet de la gare de Vérone, puis en 1918 ouvrit une auberge et cessa de s’occuper de politique. Toutefois en 1920 il était toujours secrétaire de la chambre du travail. Il continua d’être tenu sous surveillance par la police qui notait qu’il « avait conservé ses idées et en faisait la propagande auprès de ses amis ».

Umberto Adami est décédé à Vérone le 20 mai 1925.


Dans la même rubrique

ABBATE Rodolfo

le 17 juillet 2024
par R.D.

ABBIATI Gaetano

le 17 juillet 2024
par R.D.

ABBRUZZETTI, Luigi « GIGGETTO » ; « SPAGHETTO »

le 30 juin 2024
par R.D.

ACCOMASSO, Carlo

le 26 juin 2024
par R.D.

ABATE, Cosimo

le 30 octobre 2023
par R.D.