logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GALAU (ou GALLAU), Charles, Louis, Joseph « BAUDIN »
Né le 30 mars 1873 à Nogent-sur-Marne - Charron – Saint Denis & Saint Ouen – Londres
Article mis en ligne le 7 septembre 2011
Dernière modification le 2 avril 2019

par R.D.
Charles Louis Galau

Charles Galau dit Baudin, avait été poursuivi pour "cris séditieux" : le 19 février 1891, lors du tirage au sort à Saint Denis, avec plusieurs compagnons anarchistes il avait bruyamment manifesté aux cris de "A bas la patrie ! Vive l’anarchie !", ce qui lui valut d’être poursuivi le 23 mars suivant avec Arthur Voyez, Nestor Ferrière, François Collion, Michel Bastard, François Pernin et Henry Decamps. Tous furent acquittés à l’exception de Decamps condamné à 15 jours de prison. Comme de très nombreux compagnons, tant à Paris qu’en banlieue et en province, il fut arrêté avec son père Louis le 22 avril 1892, préventivement à la manifestation du 1er mai. Auparavant son domicile, 24 rue de Paris, avait été à la mi mars l’objet d’une perquisition. Lors de son interrogatoire, il avait déclaré : "Je ne fais partie d’aucun groupe. Du reste il n’y a pas de groupe à Saint Ouen. Il y en avait un dans le temps où j’ai été quelquefois, mais il n’existe plus".

En 1893 il était semble-t-il, réfugié à Londres.

En 1894 son nom figurait sur une liste d’anarchistes établie par la police des chemins de fer en vue d’une « surveillance spéciale aux frontières ».

En janvier 1895 Charles Galau s’était réfugié à Londres où il fut hébergé par le chaudronnier Ferrain et où en 1896 il habitait Seaton Street. En Angleterre il aurait été surnommé Petit Jean.


Dans la même rubrique

0 | 5

GALLI, Raymond
le 18 août 2019
par R.D.
GALLI, Sandro
le 3 août 2019
par R.D.
GALEOTTI, Francesco
le 3 août 2019
par R.D.
GALLAND, Pierre
le 7 décembre 2018
par R.D.
GALIMBERTI, Germain
le 15 septembre 2017
par R.D.