Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
DECAMPS, Henry
Né vers 1868 - France – Londres
Article mis en ligne le 16 septembre 2011
dernière modification le 7 septembre 2023

par R.D.

Henry Decamps, qui était en garnison au 3e de Cavalerie à Nantes et était en contact avec les compagnons locaux, avait déserté le 3 mars 1893 en emportant une somme de 836 francs dérobée à son colonel et s’était réfugié à Londres. Son nom figurait en 1894 sur une liste d’anarchistes établie par la police des chemins de fer en vue d’une « surveillance spéciale aux frontières ».

Le 19 février 1891, lors du tirage au sort à Saint-Denis, plusieurs compagnons anarchistes dont Henry Decamps avait bruyamment manifesté aux cris de “A bas la patrie ! Vive l’anarchie !”, ce qui lui valut d’être poursuivi le 23 mars suivant avec Arthur Voyez, Nestor Ferrière, François Collion, Michel Bastard, François Pernin et Charles Galau. Lors de son arrestation au café Zanzibar où il s’était réfugié avec ses compagnons, Decamps, qui avait essayé de se sauver en sautant par une fenêtre, avait été trouvé porteur d’un révolver chargé de 5 cartouches. Tous furent acquittés à l’exception de Decamps condamné à 15 jours de prison. S’agit il du même Heny Decamps ou de Henri Louis Decamps (de l’affaire Decamps-Leveillé) ?


Dans la même rubrique

DEGUEUX [femme]
le 27 mai 2024
par R.D.
DE FILIPPO, Antonio
le 7 avril 2024
par R.D.
DEBRUYNE, Léopold
le 14 février 2024
par R.D.
DEBRUYNE, Octave
le 14 février 2024
par R.D.
DEKONINCK, Bertrand
le 17 septembre 2023
par R.D. ,
Claude Delattre