logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CATINOT, Alfred
Né à Poitiers (Vienne) vers 1859 - Camelot – Dijon (Côte d’Or)
Article mis en ligne le 1er septembre 2011
dernière modification le 20 septembre 2018

par R.D.
logo imprimer

Marié et père de quatre enfants, Alfred Catinot (parfois orthographié Catineau) était arrivé seul à Dijon début octobre 1891. Il y participait selon la police à toutes les réunions anarchistes et les conférences se tenant dans la ville et avait été vu maintes fois distribuant des brochures. Toujours selon la police, son degré d’instruction était très faible et il vivait dans la misère. En 1892 il était lié au groupe Les Résolus de Dijon dont faisaient entre autres partie François Monod, sa femme et ses deux fils, Manière, Gaillard, Rousset, Mertz, Poncelet, Massoubre et sa compagne, Lanquetin et la compagne de Catinot.

Ala mi janvier 1892 il avait été, avec Monod, Bardot, Gourand, Aminot et sa femme, l’un des déégués de Dijon au congrès régional anarchiste tenu à Lyon (voir Durey).

Fin avril 1892, préventivement à la manifestation du 1er mai, il fut arrêté avec de nombreux compagnons dont Monod, Manière, Massoubre et Bell ; lors de la perquisition à son domicile où la police, outre de nombreux journaux et brochures, n’avait trouvé que de la correspondance sans intérêt, il avait montré son poêle aux policiers en leur disant "Voilà ma boite aux lettres". Par contre la police avait saisi un drapeau noir portant les inscriptions No Dieu, ni maître ! Vivre en travaillant, mourir en combattant ! A bas les frontières !"

Fin 1892 ou début 1893 il fut candidat antiparlementaire lors d’élections à Dijon. En 1893 il fut poursuivi avec Massoubre et Mauduit devant le tribunal de Troyes pour « fabrication de fausse monnaie ». Fon 1893, il tenta en vain de s’évader de la prison de Troyes avec ses camarades.

Sur une photo du groupe Les Résolus saisie chez F. Monod il figurait au n°7 avec sa compagne, n°4 (Voir Monod pour la liste).

Il pourrait s’agir de Placide Catineau (voir ce nom).

P.S. :

Sources : AD Côte d’Or 20M242, 2U1518, 2U1519 // V. Bouhey “Le mouvement anarchiste à travers les sources policières…. », op. cit.// Le Père Peinard, 19 février 1893 // Arc. Nat. BB 186451, F7/12507 // Le Temps, 23 avril 1892 // AD Rhône 4M312 //


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • catinot
  • 1 Mo / JPEG

Dans la même rubrique

0 | 5

CAVALLONI, Angelo
le 8 novembre 2018
par R.D.
CAZABAN, H.
le 8 avril 2018
par R.D.
CAVALAZZI, Antonio « HURSUS » ; « URSUS »
le 2 août 2017
par R.D. ,
Gianpiero Bottinelli
CATEL
le 19 février 2017
par R.D.
CAULAS, Etienne
le 13 janvier 2017
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10