logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
JOURDAN, Baptiste Pierre « Antoine ROSTINI »
Né à Foix le 15 avril 1887 - Coiffeur ; camelot - Genève - Levallois Perret (Hauts de Seine)
Article mis en ligne le 2 septembre 2010
Dernière modification le 14 septembre 2015

par R.D.
Pierre Jourdan

Signalé comme « antimilitariste militant et anarchiste dangereux », Pierre Jourdan dit Antoine Rostini avait été expulsé du canton de Genève en 1906 et avait alors gagné la région parisienne. Il avait semble-t-il été auparavant ai groupe La Jeunesse libre de Toulon (Var), avait été l’un des signataires en février 1906 de l’affiche antimilitariste de l’AIA Conscrit et l’objet ce même mois d’un procès verbal pour "propos séditieux et outrage à l’armée".

Au début des années 1900, avec sa compagne Louise Hutteaux, il travaillait comme camelot sur les marchés de Levallois-Perret - où ses collègues l’avaient surnommé L’Apache - et était alors insoumis au service militaire.

Lié aux illégalistes de la Bande à Bonnot - il hébergeait R. Callemin - il fut arrêté par la police le 7 avril 1912 qui trouva chez lui un pistolet et du matériel de cambriolage et fut incarcéré à la prison de la Santé. Lors du procès tenu en cour d’assises le 27 février 1913 contre 22 membres du groupe, il fut condamné à 18 mois de prison.


Dans la même rubrique