logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BRUNA, Guido, Episio « Bruno BRUNI »
Né à Turin le 27 novembre 1905 - Turin – Barcelone (Catalogne) – Toulouse (Haute-Garonne) - Belgique
Article mis en ligne le 21 août 2010
dernière modification le 28 juin 2014

par R.D.
logo imprimer

C’est à Turin, au contact du milieu ouvrier et de sa famille que Guido Bruna, somme son frère aîné Ernesto et leur sœur Margherita (née en 1906), devint anarchiste. Suite à plusieurs condamnations pour « activisme anarchiste », Guido Bruna, après avoir déserté, s’expatria en 1931 et, l’année suivante s’établit en Catalogne à Barcelone. En 1933, il y fut arrêté pour avoir participé à une réunion clandestine des anarchistes espagnols et fut expulsé. Il s’insatalla alors à Toulouse (Haute-Garonne).

Á l’été 1936, comme son frère Ernesto, il partit comme volontaire en Espagne et s’enrôla dans la section italienne de la Colonne Ascaso. Il fut très grièvement blessé le 2 septembre 1936 sur le front de Huesca lorsque une bombe fasciste toucha l’auto blindée dans laquelle il se trouvait et tua les compagnons turinois Giovanni Barberis et Amedeo Gianotti. Dans le même combat avaient été tués les compagnons Romeo Pontoni et Gino Andreani. Après plusieurs mois de récupération il fut nommé à l’automne 1937 au Comité d’investigation politique de la FAI à la frontière de Port Bou pour y contrôler les entrées et sorties de militants italiens.

Passé en France lors de la Retirada, il gagna la Hollande puis la Belgique. Rapatrié en Italie en 1940, il fut immédiatement arrêté et condamné à deux ans de prison pour « désertion », peine qu’il purgea à la prison militaire de Gaeta. Á la fin de sa peine, il fut condamné comme ancien milicien en Espagne, à 5 ans d’isolement à Ventotene. Dèbut 1943, pour des raisons de santé, sa peine était commuée en assignation à résidence. On ne sait pas ce qu’il est devenu par la suite.

P.S. :

Sources : Dizionario biografico degli anarchici…op. cit. (Notice de T. Imperato) // Giustizia e liberta, 16 octobre 1936 // Guerra di classe, Barcelone, 6 septembre 1937// Voix libertaire, 26 septembre 1936//


Dans la même rubrique

0 | 5

BRACKE, Louis,, Alphonse
le 18 octobre 2018
par R.D.
BRETON, Louis
le 13 août 2018
par R.D.
BRETON, Jean, Auguste
le 13 août 2018
par R.D. ,
Dominique Petit
BRUIN
le 13 mai 2018
par R.D.
BRUNIA, Pierre
le 10 avril 2018
par R.D. ,
Anne Steiner
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10