logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CAILLAT, Jacques, Louis, Guillaume
Né à Marseille le 10 novembre 1876 - Journalier - Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 10 décembre 2006
Dernière modification le 4 novembre 2012

par R.D., René Bianco
Jacques Caillat

Jacques Caillat habitait avec sa grand-mère dans un garni au 4è étage du 26 rue du Baignoir à Marseille. Dès l’âge de 15 ans il avait commencé à fréquenter les milieux anarchistes et à 16 ans il figurait sur une liste de police avec la mention « à surveiller ».

Ami de Barnoin, il avait participé activement aux actions de protestation contre les fêtes organisées en l’honneur de l’escadre russe en escale à Marseille. A cette occasion il avait distribué la brochure de Tolstoi « Le conseil de révision ». Il était ensuite porté sur les Etats de police dans la 1ère catégorie avec la mention « dangereux et déjà condamné » .En correspondance avec des militants en France et à l’étranger, une dépêche ministérielle signalait qu’il avait reçu en février 1891, 2000 exemplaires d’un manifeste anarchiste engageant les « révolutionnaires à déménager sans payer leur loyer ».

En 1895 il était toujours actif en particulier lors des conférences données à Marseille par Sébastien Faure en septembre et octobre, puis on perd sa trace. Jacques Caillat a été rayé des Etats le 3 mai 1900.


Dans la même rubrique

0 | 5

CAHN, Berthold
le 20 mai 2018
par R.D.
CAFASSI, Francesco
le 22 janvier 2017
par R.D.
CACCIO, Antonio, Jacques
le 3 janvier 2016
par ps
CABRUJA, Magin (fils)
le 11 mars 2015
par ps
CADENA (ou CADENAS) MACIA, Benito
le 10 mars 2015
par ps