logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CAHN, Berthold
Né à Düsseldorf le 14 février 1907 - mort en déportation le 15 janvier 1945 - Médecin - FKAD - FAUD - Berlin - Hollande
Article mis en ligne le 20 mai 2018
Dernière modification le 23 mai 2020

par R.D.
Berthold Cahn & Fritz Scherer (1932)

Au début des années 1920 Berthold Cahn, militant berlinois d’origine juive, était emprisonné pour propagande antimilitariste. Les 15 et 16 mai 1921, il avait été le rapporteur de la motion "Anarchisme et syndicalisme" lors du congrès tenu à Berlin par la Fédération anarchiste communiste allemande.

En mars 1923 il participait au Congrès anarchiste allemand qui réunissait à Berlin 26 délégués.

B. Cahn était marié à Adèle Cahn-Behr (née à Dïsseldorf le 28 mai 1911 - morte à Schipkau le 19 avril 1945) avec laquelle il eut deux filles Hanna et Ruth.

Au début des années 1930, militant de la FAUD et de la Föderation Kommunistischer Anarchisten Deutschlands (FKAD), il était l’un des rédacteurs de son organe Der Freie Arbeiter. Après la prise de pouvoir par les nazis, il parvint à fuir en Hollande où devaient naître ses filles. Pendant la guerre il fit partie avec sa famille d’un convoi de juifs raflés en Hollande et déportés en Allemagne. Berthold Cahn est mort au camp de Bergen Belsen le 15 janvier 1945.

Sa fille Hanna (née à Arnhem le 10 décembre 1937) est décédée au camp de Bergen Belsen le 9 avril 1945 ; sa soeur Ruth (née à Amsterdam le 13 septembre 1940) est morte le 17 avril 1945 au Kommando extérieur de Lübben. Une parente, Julie Cahn-Goldstein (née à Kassel le 23 février 1880) a disparu à Bergen Belsen le 22 mars 1945.

Oeuvres : - Sollen sich Anarchisten organisieren ? Sollen sich Anarchisten organisieren ?(Berlin, Der Freie Arbeiter, 1923).


Dans la même rubrique