logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BRIDOUX Adolphe
Mineur & maçon - UA -UAC - FCL- CGT- Lens (Pas-de-Calais)
Article mis en ligne le 7 décembre 2006
Dernière modification le 17 octobre 2021

par R.D.

Militant libertaire de Lens (Pas-de-Calais), Adolphe Bridoux, qui travaillait comme mineur en 1923, fut délégué aux congrès de l’Union anarchiste de 1922 (Levallois), 1924 et 1928 et collaborait à la rubrique "Tribune syndicaliste" du Libertaire. Il était secrétaire du groupe anarchiste de Lens qui se réunissait parfois chez la veuve Durieux et était l’un des diffuseurs du journal Germinal(Amiens). En 1922, suite à une distribution de tracts en faveur d’E. Cottin, il fut poursuivi à Béthune avec Henriette Engrand, E. Corroyer et J. Chazoff.

Le 27 janvier 1924 il participait à Lens au congrès régional anarchiste du Nord et était nommé à la rédaction du Combat avec O. Descamps et P. Thant. Cette même année 1924 il était le secrétaire de la Fédération anarchiste du Nord. Il fut remplacé à ce poste par C. Dussart lors du congrès régional tenu à Onnaing le 1er nvembre 1924.

En août 1925, suite à l’inarcération de H. Meurant, Filliol, Michel et Perier , il tenta d’organbiser un meeting de soutien, notammet en faveur de Perier qui avait déclenché une grève dela faim. Il était alléà Béthune à pusieurs reprises pour contacter lUnion départementale CGTU qui refusa de s’engager.(cf. Le Libertaire, 28 août 1925)

Le 13 juin 1926 il avait été délégué au 6è congrès de la Fédération du Nord-Pas de Calais (UA) tenu à Montigny en Gohelle et où il fut nommé à la Commission de contrôle avec entre autres A. Vigneron, Volcke, Meurant et Duquelzar.

En juillet 1926 il participait à la création du Syndicat autonome fédéraliste et révolutionnaire intercorporatif de Hénin-Liétard. Le 20 novembre 1926, au nom de la « contrainte par corps », il était arrêté sur un chantier à Wasquehal et interné à la prison de Loos au régime de droit commun. L’affaire datait du 9 avril 1922 où suite à une distribution de tracts et brochures en faveur de Cottin, il avait été inculpé avec sa compagne Henriette et d’autres militants ; poursuivi en 1924 devant le tribunal de Béthune avec Henriette Engrand, Emilienne Corroyer et Jules Chazoff, il était condamné à quatre mois de prison avec sursis.le 8 janvier 1925 tandis qu’Henriette Engrand était condamnée à 1 mois avec sursis et que Chazoff, soupçonné de leur avoir envoyé les brochures, était condamné par défaut à 18 mois fermes. . Tuteur de ses quatre frères et sœurs, sinistrés de guerre, se considérant comme prisonnier politique et refusant de travailler en prison ce qui lui avait valu d’être frappé par un gardien, il entamait une grève de la faim le 24 novembre et était finalement libéré le 10 décembre. En janvier 1926, il fut, semble-t-il, cité à comparaître devant la Cour d’appel de Doaui avec Emilienne Corroyer et Henriette Engrand, toujours pour l’affaire Cottin (cf. Le Libertaire, 18 décembre 1925)

En 1927 il était le secrétaire du Comité de Défense sociale du Nord – Pas-de-Calais : le bureau était à l’époque formé de Even (secrétaire adjoint), Vannier (trésorier), Boute (commission de contrôle), Hoche Meurant, Duquelzar, Volke, Dryburg et Dufour. Lors du 7è congrès anarchiste du Nord – Pas-de-Calais tenu à Croix le 16 octobre 1927, auquel étaient représentés les groupes de Lille, Tourcoing, Roubaix, Wasquehal, Croix, Wattrelos, Marcq-en-Baroel, Dunkerque pour le Nord ainsi que les groupes de Lens, Béthune, Sallaumines, Canonne-Liévin et Hénin Liétard pour le Pas-de-Calais, Adolphe Bridoux, qui demeurait alors à Croix (1 rue d’Arcole) avait été nommé responsable de l’administration et de la rédaction de l’hebdomadaire Germinal. Fin 1927 ou début 1928 il était poursuivi avec Henriette Engrand au nom de la contrainte par corps.
Les 12-15 août 1928 il avait été avec H. Meurant l’un des délégués du Nord au congrès de l’Union Anarchiste Communiste Révolutionnaire (UACR) tenu à Amiens.

En 1935 il résidait à Asnières, 131 rue des Bas, et figurait sur la liste de vérifications des domiciles d’anarchistes.


Dans la même rubrique