logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né vers 1883
BÉVANT, Eugène
Article mis en ligne le 6 octobre 2008

par R.D.

Fils de cultivateurs, Eugène Bévant, qui eut deux frères tués pendant la Première Guerre mondiale, faisait partie en 1913 du Groupe des insoumis et déserteurs réfugiés à Londres et dont faisaient également partie Georges Ozon, Marcel Viriaut, A. Pedu et P. Robert.
Ses convictions antimilitaristes lui valurent d’être condamné pour désertion à cinq ans de travaux publics, peine que lui infligea le 24 janvier 1917 le conseil de guerre de Grenoble.

Envoyé aux armées après son retour en France, il s’enfuit ; repris quelques mois plus tard, il fut condamné, le 18 août 1920, à dix-huit mois de prison, ce qui entraîna la révocation de la suspension de peine des cinq années de travaux publics. Pendant son incarcération à la prison militaire de Grenoble et avant son transfert en Algérie, le Libertaire ouvrit à l’été 1920 une souscription en sa faveur. Il quitta le pénitencier militaire d’Aïn-Beïda (Algérie) le 19 mars 1924 pour rejoindre le 159e RIA à Briançon où il devait accomplir deux ans de service actif en supplément des peines de prison. À Briançon, il fut affecté à une autre formation ; au bout de sept mois, il déserta à nouveau et se réfugiat sans doute en Belgique.


Dans la même rubrique

0 | 5

BERENGUER MADRID, Francisco
le 25 septembre 2019
par R.D.
BEURJOT (femme)
le 10 septembre 2019
par R.D.
BERTREUX, Pierre, Baptiste
le 25 mars 2019
par R.D. ,
Dominique Petit
BESCOS, Pascuala
le 12 mai 2018
par R.D.
BESSY, Marie
le 24 avril 2018
par R.D. ,
Françoise Fontanelli Morel