logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
MUNOZ CONGOST, José
Né à Melilla le 21 juin 1918 - mort le 18 mai 1996 - Ouvrier du bâtiment — FIJL - MLE – CNT - Alicante – Oran – Casablanca – Bordeaux (Gironde) – Limoges (Haute Vienne)
Article mis en ligne le 4 octobre 2008
dernière modification le 23 janvier 2017

par R.D.
logo imprimer

Pendant la guerre civile, José Muñoz Congost avait été l’un des promoteurs, avec Angel Miguel Alcaraz, de la Fédération Ibérique des Etudiants Libertaires (FIER) - Federacion estudiantil de conciencias libres - créée lors d’une conférence nationale tenue à Valence du 5 au 12 décembre 1937 et patronnée par la FIJL. Il fut également l’un des responsables du quotidien Liberacion (Alicante, 1937-1939) organe de la CNT-FAI-FIJL de la province d’Alicante et collabora également au journal Anarquia (Alicante, 1937), bulletin des jeunesses libertaires du quartier Carolina. C’est çà cette époque, à Alicante, qu’il rencontra sa future compagne Rosa Pastor.

A la fin de la guerre il se trouvait dans la région du Levant et parvenait à embarquer sur le Stanbrook le dernier bateau qui quittait Alicante pour Oran. Pendant un mois le bateau resta au quai du Ravin Blanc à Oran, puis les réfugiés furent envoyés dans des camps. José Muñoz Congost fut interné au camp Morand près de Boghari où il participa à la publication du bulletin Exilio puis au camp de Hadjerat jusqu’au débarquement allié de novembre 1942.

A la Libération , il collaborait à Solidaridad Obrera (Alger) où il était membre du Cercle Garcia Lorca (1944). En 1948 il épousait à Alger Rosa Pastor, qui après sa libération de prison en Espagne et son passage par la France, était venue le rejoindre. En 1950 le couple s’installait au Maroc où il fut, dans les années 1960, avec entre autres Vallés, Fernandez et Vizcaino l’un des animateurs à Casablanca de l’association culturelle Armonia.

José Muñoz Congost (Congrès international, Paris, 1971)

En 1964 il venait en France avec sa compagne et leurs enfants et s’installait à Bordeaux puis à Limoges où il résidait 38 rue Victor Chabot. Il participait dès lors à la plupart des congrès et plenums de la CNT en exil et donna de nombreuses conférences tant en France qu’en Espagne après la mort de Franco.

José Muñoz Congost fut, avec Federica Montseny et Vicente Llansola, l’un des trois délégués du mouvement libertaire espagnol au Congrès international de Fédérations anarchistes tenu à Paris à l’été 1971.

De 1972 à 1979 il fut le secrétaire de l’AIT et le directeur de ses organes, AIT (Limoges, 11 numéros de novembre 1970 à septembre 1971) puis du Bulletin d’information de l’AIT (Limoges, 27 numéros de janvier 1972 à février 1976) qui sera suivi par Information AIT (1977-1979) puis absorbé sous la rubrique Infos AIT dans l’hebdomadaire Le Combat Syndicaliste. Il collabora également à cette époque au bulletin CRIFA (Savone, 26 numéros de février 1972 à mars 1978) publié par la Commission de relations de l’internationale des Fédérations anarchistes dont le secrétaire était Umberto Marzocchi. Il fut l’un des délégués de l’extérieur au 6ème congrès de la CNT tenu en 1983 à Barcelone. En 1986 il fut nommé directeur de l’hebdomadaire Cenit et de la revue éponyme.

José Muñoz Congost, qui était le père de deux enfants, est décédé à Limoges le 18 mai 1996. Sa compagne Rosa décédera quelques années plus tard, le 22 juillet 1999 à Limoges.

José Muñoz Congost avait collaboré à la plupart des titres de l’exil dont Boletin AIT, Boletin Interno CIR, Le Combat Syndicaliste, Cenit (hebdo et revue), Tierra y Libertad (Mexico), Umbral, etc., et après la mort de Franco à la presse publiée en Espagne dont Ideas- Orto, Solidaridad Obrera et CNT.

Œuvres : - La AIT a traves de sus congresos ; - Por tierra de moros : el exilio español en el Magreb (Ed. Madre Tierra, 1989) ; - Del cero a la revolucion social (Ed. Nosotros, 1988) ; - Senderos ; - Vigencia del anarcosindicalismo (1982).

P.S. :

Sources : Cenit, 4 juin 1996 // M. Iñiguez « Esbozo… », op. cit. // R. Bianco "Un siècle de presse anarchiste...", op. cit. //

Iconogr. : Archives G. Malouvier//


Dans la même rubrique

0 | 5

MUZZIOLI, Amilcare
le 14 février 2018
par R.D.
MUZARD, Paul
le 14 février 2018
par R.D.
MUNOZ DIAZ, Manuel « DIEZ SAN CRISTOBAL »
le 28 février 2017
par R.D.
MUELA, Victor
le 24 janvier 2017
par R.D.
MUR, Pedro
le 29 novembre 2016
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10