logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Kishinev (Bessarabie) en 1888 - mort le 15 mars 1973
BERESIN, Morris
Odessa - Philadelphie (Pennsylvanie) & Baltimore (Maryland)
Article mis en ligne le 22 novembre 2006

par R.D.
logo imprimer

Né dans une famille juive très pauvre Morris Beresin avait connu dès 1903 des pogroms à Kishinev (Bessarabie). C’est en allant à l’école qu’il avait trouvé une brochure portant sur la couverture « Prolétaires de tous les pays unissez vous » et qu’après l’avoir dévoré il adhérait à un cercle marxiste clandestin. Très vite il découvrait l’anarchisme et adhérait au groupe des frères Taratuta. Avec une camarade il gagnait Odessa où il participait à un groupe terroriste. Arrêté après son active participation à la révolution de 1905, il était condamné à quinze ans de travaux forcés et déporté en Sibérie. Il était emprisonné dans la même cellule que le socialiste révolutionnaire Yegor Sazanov qui avait assassiné le ministre Von Pleve.

Vers 1910, après cinq ans d’emprisonnement, il parvenait à s’évader du camp de Katorga avec l’aide d’une jeune fille qui était amoureuse de lui à Kishinev et avait émigré à Philadelphie aux Etats-Unis. Il arrivait à gagner la Chine d’où il s’embarquait pour les Etats-Unis et s’installait à Philadelphie (Pennsylvanie) où il épousait celle qui l’avait aidé et commençait à travailler comme technicien dentaire. Il fréquentait alors la librairie Radical Library de Joseph Cohen et y rencontrait un des responsables du mouvement lbertaire yiddish Boris Yelenski. Vers 1911-1912 il participait avec Boris Yelenski à la fondation de la Croix Noire anarchiste de Philadelphie, organisme d’aide aux militants anarchistes emprisonnés, et écrivait ses mémoires From chains to freedom.

Il partait en 1917 pour Baltimore où il allait activement militer dans le mouvement anarchiste russe et à l’Association des Travailleurs Russes (Soyouz Ruskich Rabotchik). Arrêté lors de la vague de répression anti rouge déclanchée par Palmer, et emprisonné pendant trois mois, il échappait de peu à la déportation grace à une loi empêchant la séparation des familles.

Revenu à Philadelphie il y animait la Camp Germinal.Dans les annaées 1930 il collaborait sous le pseudonyme de B. E. Resin au journal Man publié à San Francisco par Marcus Graham.
Collaborateur du journal anarchiste Yiddish Freie Arbeiter Stimme, il avait aidé J. Cohen à publier son History of the jewish anarchist movement in America.

Morris Beresin est mort à Philadelphie le 15 mars 1973.

Œuvres :From chains to freedom.

P.S. :

Lettre de Boris Yelenski (Dossier Voline, R. Bianco)// P. Avrich « Anarchist voices (témoignage de M. Beresin, novembre 1971)


Dans la même rubrique

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10