logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né le 18 janvier 1893 à Pontedera (Pise) - mort le 18 mars 1924
LAMI, Dagoberto
Ouvrier charpentier - Pise (Toscane) - La Spezia (Ligurie)
Article mis en ligne le 18 février 2008
Dernière modification le 2 avril 2010

par R.D.
Dagoberto Lami

Dagoberto Lami avait commencé à militer à Pise dans le mouvement socialiste (Fédération des jeunes socialistes) avant de devenir, comme ses frères, anarchiste. Ouvrier avec ses frères Mario et Ottorino, aux chantiers navals de l’Ansaldo de Muggiano, près de La Spezia, Dagoberto Lami y prit part à l’agitation et aux grèves ayant lieu dans la zone. En 1919, avec son frère Mario, il avait ouvert la Chambre du travail de Pise, appelée La Commune. Suite à un meeting qui s’était tenu le 17 mai 1921, où son frère Mario avait été orateur, Dagoberto était arrêté en 1921 et accusé d’avoir fait partie d’un groupe d’ouvriers du chantier qui avait abattu un policier en civil. Son frère, Antonio, avait également été arrêté. Lors du procès le 4 mai1923 Dagoberto Lami fut condamné à 7 ans de prison tandis que son frère était acquitté mais roué de coups par un groupe de fascistes à sa sortie de prison. Dagoberto était envoyé au pénitencier de Civitavecchia puis transféré à Soriano del Cimino (prison politique) au Lazio où il décédait le 18 mars 1924 dans des circonstances pouvant laisser croire à un assassinat.

Dagoberto était marié et le père de deux enfants, Dina (née en 1917) et Spartaco (né en 1919).

Ses frères Mario et Ottorino, qui étaient parvenus à quitter clandestinement l’Italie en 1922, avaient été respectivement condamnés par contumace à 21 et à 11 ans de prison.


Dans la même rubrique