logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
LAMELA, Alejandro
Né à Lugo en 1910 – mort en mars 1991 - FIJL – MLE – CNT – Clermont Ferrand (Puy de Dôme) – Toulouse (Haute Garonne)
Article mis en ligne le 18 février 2008
dernière modification le 2 décembre 2014

par R.D.
logo imprimer
Alejandro Lamela

Après une jeunesse semble-t-il tumultueuse, Alejandro Lamela avait participé à la révolution espagnole.

Exilé en France lors de la retirada de février 1939, Alejandro Lamela, après avoir été interné en camps et enrôle dans des compagnies de travailleurs étrangers, s’était installé à Clermont Ferrand. Il a exercé à plusieurs reprises des responsabilités à la FL-CNT en exil et à la FL-FIJL dont il a été le responsable du bulletin des Jeunesses libertaires Boletino Rodano Alpes (Clermont-Ferrand,1956-1961) avec Antonia Fontanillas et Diego Camacho. Membre de la Commission de relations du MLE du Massif Central , il participait avec D. Camacho à la fin des années 1950 et au début des années 1960 à la sélection des militants désirant partir en Espagne pour s’y intégrer à la clandestinité.

En août 1973, lors du plenum de la CNT en exil auquel participèrent 37 délégués directs représentant environ 177 fédérations locales et 2687 adhérents, il fut nommé au Secrétariat Intercontinental (SI) comme délégué auprès de l’AIT. Au plenum de 1975 où étaient représentées 151 FL, il fut élu secrétaire général du SI avec José Valles, F. Subirats et Francisco Pérez, poste auquel il sera reconduit (comme l’ensemble du SI) au plenum de 1977.

Il fut l’administrateur du Bulletin d’informations AIT (Limoges, 27 numéros de janvier 1972 à février 1976) dont le directeur était J. Muñoz Congost et qui fut suivi de 1976 à 1979 par Information AIT (Limoges)

Alejandro Lamela a animé de très nombreuses réunions et conférences et a collaboré à la plupart des titres de la presse libertaire de l’exil dont Le combat syndicaliste , Cenit , Nueva senda , Espoir , La escuela Moderna , Boletin Rodano-Alpes etc…

Alejandro Lamela est mort en mars 1991 à Toulouse où il a été enterré le 15 .

P.S. :

Sources : Cenit, 2 avril 1991 // M. Iñiguez « Esbozo… », op. cit. // Notes D. Dupuy // R. Bianco "Un siècle de presse anarchiste..", op. cit.//


Dans la même rubrique

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10