logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né dans le département de Saitam le 23 mai 1876 – mort le 18 novembre 1956
ISHIKAWA, Sanshiro « Kyokuzan »
Journaliste ; paysan - Tokyo – Bruxelles – Domme (Dordogne)
Article mis en ligne le 15 décembre 2007

par R.D.
logo imprimer
Ishikawa Sanshiro

Après des études de philosophie et de droit à Tokyo, Sanshiro Ishikawa avait adhéré en 1903 à la Société de l’homme du peuple (Heimin Sha), fondée par l’anarchiste Shusui Denjiro Kotoku, pour laquelle il écrivit de nombreux articles contre la guerre russo-japonaise. Influencé par un christianisme social, il fonda en 1905 la revue Ere Nouvelle (Shin Kigen) dont il devint le rédacteur en chef. Après la disparition de cette revue en 1906, il devint l’année suivante le directeur de la nouvelle revue Les Femmes dans le monde (Sekai Fujin) et dès le n°1 (25 janvier 1907) du quotidien Journal de l’homme du peuple (Heimin Shinbun). Suite à ses écrits il était arrêté en mars et détenu à Tokyo jusqu’en mai 1908. En mai 1910 il était à nouveau arrêté pour délit de presse et interné à la prison de Chiba jusqu’en juillet.

Après la grande répresion de 1911, il quitta le Japon et arriva en Europe en avril 1913. Il demeura alors chez Paul Reclus à Bruxelles puis chez Edward Carpenter en Angleterre. Au début de la première guerre mondiale , il commença à écrire son journal (Journal des jours de siège) d’abord à Bruxelles, puis à partir de février 1915 à Paris avant de s’installer en 1917 chez Paul Reclus à Domme (Dordogne). De novembre 1919 à juin 1920 il séjourna ai Maroc avec Paul reclus et sa famille.

En octobre 1920 il rentra au Japon où il allait développer le mouvement anarchiste. Installé come paysan dans un petit village près de Tokyo, il fondait en 1927 la Société d’éducation mutuelle et la revue Dynamique (Dinamikku) dont il rédigea les numéros monographiques consacrés à Elisée Reclus, E. Carpenter, Han Ryner, etc.
A partir des années 1930 il se consacra à l’étude de l’histoire de l’antiquité orientale sur laquelle il publia plusieurs ouvrages.

En mai 1946 il fut nommé conseiller lors du congrès de constitution de la Ligue anarchiste japonaise et collabora à son organe Journal de l’homme du peuple (Heimin Shinbun) où à partir du n°73 (1948) il fit paraître en feuilleton le texte « Les vagues ».

Sanshiro Ishikawa est mort d’une congestion cérébrale le 18 novembre 1956.

Œuvres : - A propos des coopératives de consommation (1904) ; - Histoire du mouvement social de l’occident (1913) ; - Carpenter et sa philosophie (1921) ; - Journal de huit années de vagabondage (1922) ; - Elisée Reclus, sa vie, sa pensée (1948) ; - Principes et réalisations de l’anarchisme (1949) ; - Les Vagues (1956) ; - Autobiographie (2 vol. 1956).

P.S. :

Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier international : le Japon…op. cit. //


Dans la même rubrique

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10