logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Labosse (Oise), le 18 février 1858 - mort en août 1936
CAFFIN, Émile, Théophile
Instituteur - CGTU –(Oise)
Article mis en ligne le 14 décembre 2007

par R.D.
logo imprimer

Fils d’un sabotier Emile Caffin a été instituteur public dans l’Oise et, quelques années, dans la Seine. De tendance libertaire, homme de caractère, d’une honnêteté chatouilleuse, polémiste, il dut quitter l’enseignement en 1888 suite à à ses démêmés avec l’administration et les politiciens locaux. Réintégré en 1905 il collabora à des feuilles locales, socialistes, communistes, ainsi qu’à Germinal, journal anarchiste édité à Amiens (Somme) qui publia 391 numéros du 19 novembre 1904 au 27 juillet 1914 et avait été fondé par Georges Bastien. Instituteur pendant 16 ans dans le petit hameau de Bray-Rully (Oise) il n’hésitait pas à donner à ses elèves des travaux où il défendait ses idées comme par exemple ceux-ci datés du 25 juin 1921 :

« Copie : Ce n’est pas encore l’heure. Tant que le peuple ne verra pas clairement, aussi clairement qu’il voit que 2 bâtons posés à côté de 3 bâtons font 5 bâtons, tant qu’il ne verra pas, dis-je, cette vérité que les journaux qu’il lit le plus, Petit Parisien, Petit Journal, n’ont qu’un but : le tromper, l’amuser niaisement pour l’exploiter, le Capital n’aura rien à craindre. Il faut qu’une révolution, c’est-à-dire une transformation soit mûre dans les esprits pour qu’elle puisse devenir une réalité.

Écriture :
La paix ne se fera que par la vérité.
On peut être un héros sans ravager la terre.
L’Histoire enseigne qu’autrefois
On mettait les voleurs en croix.
Aujourd’hui, les temps sont meilleurs :
On met les croix sur les voleurs.

Conjugaison : Je débarque le monarque ».

Mis à la retraite anticipée, Emile Caffin fut nommé secrétaire de la section de l’Oise des instituteurs syndiqués à la CGTU.
Emile Caffin est mort à Porcheux (Oise) en août 1936 .

P.S. :

Arch. Nat. F7/13746, Beauvais 24 mars 1924. — Souvenirs de G. Mader. — Le Franc parleur de l’Oise, 1922 in « Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier.. », op. cit. // R. Bianco « Un siècle de presse… », op. cit. //


Dans la même rubrique

0 | 5

CAHN, Berthold
le 20 mai 2018
par R.D.
CAFASSI, Francesco
le 22 janvier 2017
par R.D.
CACCIO, Antonio, Jacques
le 3 janvier 2016
par ps
CABRUJA, Magin (fils)
le 11 mars 2015
par ps
CADENA (ou CADENAS) MACIA, Benito
le 10 mars 2015
par ps
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10