logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BARBERIS, Giovanni « José GOMEZ »
Né à Giovanni, Biella (Piémont) le 11 mars 1896 - tué le 2 septembre 1936 - Mécanicien - Turin - Barcelone
Article mis en ligne le 16 novembre 2006
dernière modification le 28 juin 2014

par R.D.
logo imprimer

En 1921 Giovanni Barberis avait été blessé par les fascistes à Turin. Après son hospitalisation, il parvenait à s’enfuir d’abord en France puis gagnait l’Espagne où en 1931 à Barcelone il vivait sous la nom de José Gomez et travaillait comme camionneur. Lors de l’insurrection de juillet 1936, il transformait le camion qui lui appartenait en auto blindée et partait pour le front d’Aragon dans la section italienne de la Colonne Ascaso. Il était grièvement blessé à Almudevar dans l’incendie de son camion lors de l’attaque sur Huesca et décédait le 2 septembre 1936 à l’Hôpital de Lérida. Deux autres compagnons, Guido Bruna et Amedeo Gianotti, qui décédera des suites de ses blessures, avaient été grièvement brulés après que le camion ait été touché par une bombe. Dans le même combat avaient également été tués les compagnons Gino Andreani et Romeo Pontoni.

P.S. :

Sources : Revista A, n°140, oct.1986 (Souvenirs d’U. .Marzocchi) // Adunata dei refrattari, 24 février 1942 // Dizoniaro biografico degli anarchici, op. cit.// Voix libertaire, 26 septembre 1936//


Dans la même rubrique

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10