Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BRULE, Henri, Georges

Né le 22 juillet 1876 à Amiens — tué au front le 10 février 1916 - Coupeuren chaussures — Amiens (Somme)
Article mis en ligne le 21 juin 2024
dernière modification le 23 juillet 2024

par R.D.

Fils de l’ouvrière Pamela Brule, Henri Brule était coupeur en chaussures et figurait en 1894 sur une liste d’anarchistes de la Somme recevant et distribuant des brochures. De novembre 1897 à septembre 1900 il avait effectué son service militaire au 148è Régiment d’infanterie. Il s’était marié à Amiens le 1er décembre 1900 avec la couturière Joséphine Erwein, dont il avait une fille Madeleine (née le 7 septembre 189)..

Il pourrait s’agir du Henri Brulet (sic) qui avait été inscrit à l’état vert n°2 des anarchistes disparus et/ou nomades.

A la déclaration de guerre il avait été mobilisé en août 1914 et envoyé au front. Henri Brulé a été tué sur le front des Flandres occidentales le 10 février 1916.
En 1921 il fut décoré de la Croix de Guerre avec une Étoile de Bronze à titre posthume,.


Dans la même rubrique

BROWN, Rita

le 10 juillet 2024
par R.D.

BRUNEAU, Amédée, Jean Baptiste

le 21 juin 2024
par R.D. ,
Dominique Petit

BROSSARD, Georges

le 21 juin 2024
par R.D.

BRISSET, René, Charles

le 21 juin 2024
par R.D.

BROTO TRILLO, Agustin

le 11 mars 2024
par R.D.