Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

LANGA Arsenio

Né à Burgos vers 1902 — mort le 1er mai 1982 — MLE — SIA — CNT — Barcelone (Catalogne) — Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) — Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 27 mai 2024
dernière modification le 19 juillet 2024

par R.D.

Arsenio Langa avait émigré encore très jeune à Barcelone où il avait rapidement adhéré à la CNT. Pendant la dictature de Primo de Rivera il s’étaiit exilé en France et n’était revenu en Espagne qu’à la proclamation de la République en 1931.
Il passait de nouveau en France lors de la Retirada. Après la Libération il s’installait à Clermont-Ferrand où il allait activemnt militer à la FL-CNT dont en 1962 il était le secrétaire. En juillet 1956, lors d’un meeting il avait été l’orateur de la SIA.
Après sa retraite il s’était installé à Marseille où il devait décéder le 1er mai 1982.


Dans la même rubrique

LAMBERT, Constant

le 12 juin 2024
par R.D.

LANGE, Rudolph

le 27 mai 2024
par R.D.

LANGE, Clément

le 27 mai 2024
par R.D.

LANDOIN, Antoine, Eugène

le 27 mai 2024
par R.D. ,
Dominique Petit

LANDI, Aurelio

le 27 mai 2024
par R.D.