Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
LALLEMENT, Charles, Emile
Né le 28 juillet 1849 à Paris – mort en 191 ? - Modeleur, mécanicien - Monthermé & Foulzy (Ardennes)
Article mis en ligne le 15 janvier 2024
dernière modification le 26 janvier 2024

par R.D.

Fils de Pierre Alexandre et de Rosalie Hortense Leblanc, Charles Lallement, après avoir divorcé, s’était remarié à Stephanie Aufrère et était le père de deux enfants. Demeurant à Maubert-Fontaine, - où il avait été suspecté lors d’un attentat à la dynamite - puis à Monthermé, il travallait en 1894 comme ouvrier mécanicien à Renwez

Le 10 avril 1894 il fut l’objet d’une perquisition à son domicile où la police avait saisi divers ingrédients pouvant servir à la fabrication de fausse monaie et diverses munitions ce qui lui avait valu d’être l’objet d’un mandat d’arrêt. Interné à la prison de Charleville, il bénéficia d’un non lieu en mai, l’accuation de « faux monnayage » n’ayant pas été jugée fondée.

En 1912 il figurait sur l’Etat signalétique des anarchistes des Ardennes, pour l’arrondissement de Rocroi.

Sur les Etats des anarchistes de 1923 il était noté « décédé »


Dans la même rubrique

LANGE, Rudolph
le 27 mai 2024
par R.D.
LANGE, Clément
le 27 mai 2024
par R.D.
LANGA Arsenio
le 27 mai 2024
par R.D.
LANDOIN, Antoine, Eugène
le 27 mai 2024
par R.D. ,
Dominique Petit
LANDI, Aurelio
le 27 mai 2024
par R.D.