logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
FIEBER (ou FIEDER), Charles
Né à Kosow (Ukraine) le 8 janvier 1914 - Czernowitz - Paris
Article mis en ligne le 21 mai 2007
Dernière modification le 23 mars 2011

par R.D.

Né dans une famille de petits propriétaires terriens, Charles Fieber avait commencé à travailler en 1930 à Czernowitz (Bukovine autrichienne) comme employé de commerce. C’est là qu’il fut contacté par le militant anarchiste Isidor Zigmund Lehr qui, chaque semaine, recevait d’Allemagne l’organe anarcho-syndicaliste Der Syndicalist. C’est à la lecture de ce journal et de textes de P. Ramus venant de Vienne que Charles Fieber devint anarchiste et intégra le groupe de Czernowitz dont faisaient notamment partie David Stettner, Schnapp et Shmuel Ringel. Fieber était également membre de la section sportive des jeunesses socialistes dont la majorité des adhérents étaient de jeunes militants juifs.

Le groupe anarchiste de Czernowitz, dont le drapeau noir portait la mention A bas l’Etat et le capitalisme, était totalement illégal. Il se réunissait chaque semaine, l’hiver dans des appartements particuliers et l’été dans les Carpathes lors de sorties champêtres protégées par des guetteurs et où il était interdit de fumer et de boire de l’alcool et où la nourriture était entièrement végétarienne.

Après l’avènement d’Hitler au pouvoir en 1933 et la vague d’antisémitisme qui s’en suivit, les jeunes militants du groupe décidèrent de boycotter la culture allemande et commencèrent à utiliser le yiddish dans leur propagande.

Après l’arrestation en 1933 du compagnon Karl Bukhver pour un collage d’affiches, puis l’année suivante de la saisie d’une caisse de propagande envoyée d’Allemagne et de plusieurs arrestations, dont celles de Schnapp et de Bukhver, il fut décidé à la libération de ces derniers fin 1934 ou début 1935, de dissoudre l’organisation où avait été détectée la présense de mouchard. Toutefois un groupe de sux compagnons - Charles Fieber, David Stettner, Vfeffer, les deux frères Zinreich et le tailleur Nagel - se reconstituait pour maintenir les contacts, ava,t que plusieurs d’entre eux n’émigrent vers la France.

Membre du groupe anarchiste juif de Paris, Charles Fieber a été l’un des rédacteurs du journal anarchiste yiddish Der freie Gedank (Paris, 1949-1963). Dans les années 1970 il participait toujours aux réunions du groupe qui se tenaient chez David et Golda Stettner.


Dans la même rubrique

0 | 5

FILIPPI, Bruno
le 21 avril 2020
par R.D.
FIORITO, Victorio
le 26 janvier 2020
par R.D.
FINET, Camille, Elie
le 13 janvier 2019
par R.D. ,
Dominique Petit
FINZI, Vasco
le 10 novembre 2018
par R.D.
FIRINU, Francesco
le 8 novembre 2018
par R.D.