Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BESCOS AURENSANZ, Jesus

Né à Gurrea de Gallego (Huesca) — tué le 13 mai 1938 — CNT — Huesca (Aragon)
Article mis en ligne le 31 juillet 2021
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Militant de la CNT de Gurrea de Gallego (Huesca), Jesus Bescos Aurensanz avait été arrêté en mai 1934 lors d’une réunion clandestine de l’organisation et avait été emprisonné. Après le coup d’État franquiste, il était parvenu en août 1936 à fuir du village et à gagner les lignes républicaoines. Il fut ensuite soldat dans la 126e Brigade Mixte de la 28e Division (Ascaso) et fut tué le 13 mai 1938 à Corbalan sur le front de Teruel.


Dans la même rubrique

BERNARDI, Marcello

le 19 juin 2024
par R.D.

BETTO, Mario « SPARTACO »

le 21 février 2024
par R.D.

BERGER, Pierre

le 2 février 2024
par R.D.

BERTRAM, Franz

le 28 janvier 2024
par R.D.

BERROCAL MARTIN, Juliana

le 10 janvier 2024
par R.D.