logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CABALLERO, Maria del Transito « LA SOMBRERERA REVOLUCIONARIA »
Née en 1880 à San Felipe (Chili) – morte au printemps 1905 - Ouvrière chapelière – Santiago (Chili)
Article mis en ligne le 7 janvier 2020

par R.D.

Militant anarcho-syndicaliste Maria del Transito Caballero était née à San Felipe dans une famille paysanne et avait émigré à Santiago à la recherche de travail. Encore adolescente elle était entrée comme apprentie chez un fleuriste, puis avait commencé à travailler comme ouvrière chapelière, époque où elle commença son activité syndicale anarchiste.

Elle fut d’abord membre de la Société Artistique de Santiago qui organisait des fêtes de solidarité avec les victimes de la tempête hivernale de 1900, où de nombreux paysans avaient perdu leur maison. Elle participa activement en 1902 au soutien à la grève des traminots et des cheminots.
Elle était membre du Centre de Propagande Anticlérical Giordano Bruno et du Centre culturel La Luz. Dans le journal éponyme de ce groupe elle écrivit, sous le pseudonyme Una sombrerera ou una rebelde, divers articles exhortant les femmes à améliorer leurs conditions de travail.

En 1905, alors qu’elle assistait à une conférence anticléricale de Julio Elizalde au Théâtre lyrique, les plafonds des galeries s’effondraient et faisaient plusieurs victimes dont Maria. Elle fut enterrée à Santiago en présence de nombreux compagnons et dans Tierra y Libertad (Casablanca, 1ère quinzaine de mai 1905), le compagnon Magno Espinoza lui rendit hommage.


Dans la même rubrique

0 | 5

CAGNOLI, Vittorio
le 30 août 2019
par R.D.
CAHN, Berthold
le 20 mai 2018
par R.D.
CAFASSI, Francesco
le 22 janvier 2017
par R.D.
CACCIO, Antonio, Jacques
le 3 janvier 2016
par ps
CABRUJA, Magin (fils)
le 11 mars 2015
par ps