Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BARES, Josefa “PEPITA”

Née le 10 août 1920 à Alcampel (Huesca) — morte le 27 juin 1976 — Opératrice téléphonique — FIJL — CNT — Huesca (Aragon) — Paris — Argelès
Article mis en ligne le 22 septembre 2019
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Militant de la Fédération ibérique des jeunesses libertaires (FIJL) et du sydicat CNT des téléphones, Joefa Bares avait été pendant la guerre nommée à l’un des centraux téléphoniques de Huesca où elle rendit de nombreux services aux compagnons grâce aux informations recueillies.
Passée en France lors de la Retirada elle avait éé internée dans divers camps.
Après la Libération elle continua de militer à Paris avec son compagnon Andrés Martinez.

Josefa Barés est décédée à Argelès-sur-Mer le 27 juin 1976.


Dans la même rubrique

BARBE, Henri, Auguste

le 21 juillet 2024
par R.D.

BANSARD, Nestor (ou Hector ?)

le 5 avril 2024
par R.D.

BARRACHI, Mathieu, Giovanni [Jean]

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Jules, Clément

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Arthur, Joseph

le 15 novembre 2023
par R.D.