logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GONZALEZ GONZALEZ, Antonio
Né le 5 février 1917 à Peñaflor (Asturies) - mort en 1969 - CNT – Espagne - Cantal & Riom (Puy de Dôme)
Article mis en ligne le 5 février 2019
Dernière modification le 28 août 2019

par R.D.
Antonio Gonzalez Gonzalez

Passé en France lors de la Retirada, Antonio Gonzalez Gonzalez avait été interné au camp d’Argelés et sans doute enrôlé dans une Compagnie de travailleurs étrangers. Fait prisonnier lors de l’offensive allemande du printemps 1940, il aurait été envoyé en Allemagne et se serait évadé d’un camp (ou d’un stalag ?), puis, après avoir traversé le Rhin à la nage s’était réfugié dans la région de Florimont (Moselle) où il travailla quelque temps.
Par la suite il gagna le Massif Central et arriva en 1943 à Salers où il épousa une réfugiée espagnole.
Il fut embauché ou affecté à une Compagnie de travailleurs étrangers au barrage de l’Aigle (Cantal).
En 1944 il était l’un des 75 membres de la Compagnie espagnole (voir Juan Montoliu del Campo) du Bataillon Didier (FFI) qui participait à la libération de la région.

Après la guerre, Antonio Gonalez Gonzalez travailla à cablerie de Riom (Puy de Dôme).
Père de 4 enfants, il est décédé à Riom en 1969 d’u cancer du poumon.

Selon ses enfants c’était "un homme d’une douceur extrême, taiseux, n’ayant jamais fait étalage de ses actions".


Dans la même rubrique

0 | 5

GORI, Minos
le 5 août 2019
par R.D.
GORI,Giorgio
le 5 août 2019
par R.D.
GORI, Pietro
le 6 juillet 2019
par R.D.
GONZALEZ NAVARRO, Manuel
le 28 janvier 2019
par R.D.
GORDON, Max
le 15 août 2018
par R.D.