Dictionnaire international des militants anarchistes

Accueil > Annuaire alphabétique > F > de Fern à Fev > FERNANDEZ TOMILLERO, Candido

FERNANDEZ TOMILLERO, Candido

Né vers 1898 à Carmona (Séville) – mort en 1986 - Ouvrier agricole – MLE – CNT – Seville (Andalousie) – Catalogne – Tarn

vendredi 14 septembre 2018, par R.D.

Candido Fernandez Tomillero militait à la CNT de Carmona (Seville) où sa très grande connaissance des problèmes agricoles l’amena à participer à toutes les négociations avec les patrons locaux pour défendre les revendications syndicales.
Lors du procès de l’affaire dite des bombes de mai en Andalousie, il fut arrêté avec une vingtaine d’autres compagnons. Tous furent torturés et internés avec une centaine d’autres compagnons au pénitencier de Puerto de Santamaria (Cadix) pendant 18 mois. Il fut dès lors arrêté et incarcéré à chaque grève.

Lors du coup d’état franquiste de juillet 1936 il participa à la défense de Carmona contre les troupes de Queipo de Llano puis après la chute du village, resta caché avec un autre compagnon pendant 8 mois. Un de ses frères, caché à quelque centaines de mètres de lui, avait été surpris par les fascistes et fusillé. Puis il parvint à gagner la zone républicaine et s’intégra au bataillon Ascaso. En avril 1938 il fut grièvement blessé lors de la chute de Lerida et fut alors hospitalisé dans divers hôpitaux jusqu’en février 1939 où, lors de la Retirada, il fut évacué vers la France avec un groupe de blessés.

Militant de la CNT en exil Candido Fernandez Tomillero est décédé à Gaillac (Tarn) en 1986.


Sources : M. Iñiguez "Enciclopedia...", op. cit. // Cenit, 1er avil 1986 //