logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
LIEGEOIS, François
Né le 14 octobre 1868 à Villette (Meurthe et Moselle) - Paris
Article mis en ligne le 9 juillet 2018

par Guillaume Davranche, R.D.
logo imprimer

Anarchiste illégaliste , François Liégeois, fit, en 1892-1893, partie de la « bande Ortiz » pour laquelle il agit, vraisemblablement, comme receleur.
Il fréquentait le « repaire » de la bande au 1, bd Brune, à Paris 14e. Après la descente de police du 18 mars 1894, il fut arrêté et incarcéré.

Du 6 au 12 août 1894, il comparut avec toute la bande devant les assises de la Seine dans le cadre du « procès des Trente » (voir Élisée Bastard). Défendu par Me Gautier-Rougeville, il fut acquitté.

En 1897 il fréquentait les réunions de groupes anarchistes à Montmartre. Il demeurait alors 18 rue Duarantin. A vette même époque il fut l’objet de procès verbaux pour « fraude à l’affichage », un procédé consistant à coller sur les affiches de vieux timbres auiparavant déccollés d’anciens placards.

En octobre 1899 il fut l’un des signataires du Manifeste « Aux anarchistes », critiquant violemment Sébastien Faure et Le Journal du Peuple présentés comme « des anarchistes de gouvernement  » (voir Janvion)

P.S. :

Sources : Journal des débats du 15 juillet 1894 et du 6 au 13 août 1894. — Album photographique des individus qui doivent être l’objet d’une surveillance spéciale aux frontières, Paris : Imprimerie Chaix, 1894. = Notice de Guillaume Davranche in Maitron en ligne// APpo BA 1497 //


Dans la même rubrique

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10