Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BRUNIA, Pierre
Pêcheur d’huitres – Chatelaillon (Charente Maritime)
Article mis en ligne le 10 avril 2018
dernière modification le 9 juillet 2018

par Anne Steiner, R.D.
logo imprimer
JPEG - 97.4 ko
Libertaire Plage

Pêcheur d’huitres à Chatelaillon (Charente Maritime), Pierre Brunia y fut l’un des organisateurs d’une colonie de vacances libertaire pour adultes et enfants, la « Libertaire plage » qui fut annoncée par les journaux Les temps nouveaux et L’anarchie. Le prix de la journée était de 2 fr pour les adultes et de 1 fr pour les enfants pour un séjour de 25 personnes par période de quinzaine. Anna Mahé qui organisa les voyages en publia quelques comptes rendus dans L’anarchie. Il existe au moins deux cartes postales représentant le lieu et les compagnons et compagnes y ayant participé. Brunia avait également participé la société de vacances socialistes La nature pour tous. C’est dans cette dernière colonie où il avait séjourné en août 1905 lors d’ne tournée de conférences que Libertad avait lancé l’idée de l’achat de terrains pour y faire une colonie de vacances libertaire et notamment de l’achat d’une portion de plage au sud de la commune tout près de la petite maison de Brunia

En juin 1906 le groupe des Causeries populaires de Libertad avait fondé l’association Les amis libres ; société de vacances populaires afin d’organiser les déplacements vers Chatelaillon. Le premier départ eut lieu semble-t-il le samedi 21 juillet. Dans L’anarchie (2 août 1906), Anna Mahé en fit le récit suivant : "C’est Chatelaillon ! Degrands boulevards plantés d’arbres superbes, de la verdure partout. Les enfants à la descente du train regardent autour d’eux, un peu dépaysés, las surtout des dix heures de voyage...Dix minutes de marche et nous sommes chez Brunia. Les petits ont faim et sommeil ; du bon lait les attend ; ils dormiront ensuite pour mieux trottiner par ce pays nouveau. Et c’est depuis ce jour de l’arrivée, une vie de gaieté pour Minus, sa petite amie Renée et les autres enfants venus avec nous....>Il y a des chses admirables chez l’ami Brunia : des lapins, des canards, des chats, des chiens, il y a même l’ami Clémenceau...l’âne modèle, trop bruyant peut être, mais Minus et Renée n’y trouvent rien à redire, bien au contraire ils l’aideraient volontiers en cas de faiblesse.....Mais aussi quels appétits à satisfaire ! Et combien il est heureux que Brunia soit un parfait cuisinier. Si l’on écoutait les enfants, la cuisine serait vngt fois le jour le but de leur promenade.....Combien il serat désirable que les enfants des camarades puissent venir ici , passer quelques bons moments de liberté pendant lesquels ils feraient provision de santé pour toute l’année..."

JPEG - 107.2 ko
La nature pour tous

Des excursions à "Libertaire plage" étaient toujours organisées à l’été 1907.

P.S. :

Sources : Notes d’A. Steiner in Maitron en ligne// Les Temps nouveaux, 6 mai 1905// L’anarchie, Paris, années 1906, 1907 // Site Cartoliste // Notes de Michel Chevance//


Dans la même rubrique

0 | 5

BRUIN
le 13 mai 2018
par R.D.
BREHAMET, Victor
le 12 mars 2018
par R.D.
BRUNET ABADAL, Juan
le 10 janvier 2018
par R.D.
BROGGIO, Roque, Bernard
le 21 novembre 2017
par R.D. ,
Dominique Petit
BROCHER, Gustave « REHCORB »
le 5 novembre 2017
par R.D. ,
Marianne Enckell


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2