Dictionnaire international des militants anarchistes

Accueil > Annuaire alphabétique > R > de Rot à Roz > ROUX, Melchior

ROUX, Melchior

Né le 31 août 1867 à Paris - Ouvrier polisseur ; marchand de vin ; commerçant en lingerie – Corbeil (Essonne)

vendredi 10 novembre 2017, par Guillaume Davranche, R.D.

En 1898, venant de Paris, Melchior Roux était arrivé à Corbeil où il travaillait comme ouvrier polisseur à l’usine Decauville et où il ne tarda pas à déclencher une grève ce qui lui valut sans doute d’être licencié. Il ouvrit alors une échoppe de marchand de vins au Coudray-Montceau (à 6 km de Corbeil) qui devint le point de rendez-vous des anarchistes de la région.

Au début des années 1900 il revint à Corbeil où, avec sa compagne qui était également militante anarchiste, il ouvrit une boutique de lingerie au 34 rue des Petites Bondes. Continuant d’organiser des réunions révolutionnaires il participa au soutien des grèves de l’imprimerie Crété (1906) et de la Papeterie d’Essone (1907) où selon le journal Le Matin, on le vit « à maintes reprises, le drapeau rouge à la main, conduire les grévistes ».

Lors des conférences tenues à Corbeil, Sébastien Faure et Georges Roussel étaient généralement hébergés chez lui.

Le 9 avril 1908 il fut arrêté avec François Kuhn et Georges Roussel –co-fondateurs en mars 1908 du Groupe International - à la gare de Maison Alfort et fut trouvé porteur d’un paquet contenant une dizaine de cartouches de dymamite, de cordon bickford et de 6 détonateurs. Contrairement à ses deux camarades, Roux, qui avait prétendu que le paquet lui avait été remis par un inconnu pour le remettre à quelqu’un le connaissant en gare de Maison Alfort, ne fut pas relâché.


Sources : V. Bouhey « Les anarchistes contre la République… », op. cit. – La Lanterne, 13 avril 1908 – Le Matin, 10 & 11 avril 1908 = Notice de G. Davranche in Maitron en ligne// Arc. Nat. F7/12723 //