FOURNIER, Paul, Louis, Pierre

Né à Toulouse le 6 novembre 1868 - Cocher ; chiffonnier brocanteur – Toulouse (Haute Garonne)
lundi 30 janvier 2017
par  R.D.
popularité : 18%

Paul Louis Fournier, que la police qualifiait de « paresseux et débauché », avait été, dans les années 1890-1900 employé aux entrées des réunions tenues par Sébastien Faure. Parfois, il se faisait remarquer, toujours selon la police, par la violence de ses propos contre les propriétaires. Il s’était marié en mai 1892 à Pauline Roan dont il aura trois enfants. Au milieu des années 1890 il était cocher et demeurait 42 quai de Tounis. En aout 1897 la police signalait son départ de Toulouse avec le compagnon Jules Rouch. Il était inscrit sur la liste des anarchistes de Haute Garonne.

Arrêté en vertu d’un mandat du parquet de Béziers pour « vols qualifiés », il fut condamné le 18 mai 1910 à 5 mois de prison par la Cour d’Assises de la Haute Garonne. Il demeurait à cette époque 9 rue latérale Raymond IV à Toulouse et était chiffonnier brocanteur.


Sourcxes : Arch. Nat. 19940445/210 //


Brèves

14 décembre - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)