Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
FONTAN, Antoinette
Née en 1918 à Esplus (Huesca) – morte en 2002 - MLE – CNT – Huesca (Aragon) - Fleurance (Gers)
Article mis en ligne le 10 septembre 2016

par Webmestre
logo imprimer

Antoinette Fontan était depuis l’âge de 18 ans la compagne de José Fontan Pérez avec lequel elle milita à la CNT d’Esplus (Huesca). Lors du coup d’état franquiste de juillet 1936 elle avait accompagné son mari milicien sur le front de Huesca. En 1937 elle était rentrée quelques mois à Esplus pour donner naissance à son premier fils Progreso. Lors de l’avancée franquiste en Aragon, elle avait gagnée Vic en Catalogne juusqu’à la Retirada où elle était passée en France avec son fils, ses parents et ceux de son mari. Elle allait travailler d’abord en Vendée pendant 7 mois dans une colonie de vacances. A la fin 1939, elle avait gagné Ossun (Hautes Pyrénées) afin d’aider son mari et plusieurs autres compagnons qui venaient de s’évader du camp d’Albatera, à passer en France. La famille s’installa ensuite à Péchac (Gironde) où son mari fut arrêté vers 1942, interné au Vernet avant d’être déporté dans le « train fantôme » dont il parvint à s’évader puis à rejoindre la Résistance.

Après la Libération elle participa avec son compagnon à la CNT en exil dans divers départements et notamment à Fleurance (Gers) où elle devait décéder en 2002. Elle était également la mère d’un second fils, Floréal, né en 1952.

P.S. :

Sources : Cenit, 7 mai 2002 //


Dans la même rubrique

0 | 5

FORTI, Liber
le 9 juin 2018
par R.D.
FLEURY, François, Joseph
le 16 août 2017
par R.D.
FONTAINE, Lucien « Le FOU » ; « L’ANARCHO »
le 17 janvier 2017
par R.D.
FOMBUENA, Vicente
le 29 novembre 2016
par R.D.
FLOTRON, Emile
le 25 septembre 2016
par R.D. ,
Gianpiero Bottinelli


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2