Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
FILIATRO, Jean
Employé municipal de la voirie – Alger
Article mis en ligne le 13 juillet 2016
dernière modification le 12 mai 2017

par Webmestre
logo imprimer

Jean Filiatro (parfois orthographié Filliatraud) était membre au début des années 1890 du groupe anarchiste du quartier de Mustapha à Alger. Le 14 août 1893, il fut arrêté avec le soldat Constans du 12ème d’artillerie dont il était l’ami et avec lequel il était en train de faire de la propagande auprès de militaires. Inculpé pour "cris séditieux", il fut condamné à 60 jours de prison. Fin 1893 il figurait sur la liste d’anarchistes d’Algérie et était qualifié "anarchiste militant d’un caractère violent, homme dangereux".

Filiatro avait ensuite fait partie avec sa femme et notamment Rabotin d’un groupe de 8 anarchistes qui avaient été arrêtés fin 1894 pour avoir facilité la désertion d’un brigadier du train des équipages à Mustapha. Il fut écroué le 29 décembre 1894 et condamné le 9 février 1895 par le tribunal d’instance d’Alger à 3 mois de prison pour « recel de déserteur et d’effets de l’armée ». En août 1895 le commissaire spécial de la police des chemins de fer et des ports « attire à nouveau l’attention » sur cette personne au Gouverneur Général d’Alger car il « se livre à une propagande anarchiste très active » tout en constatant qu’il « paraît trop vite oublier qu’il émarge au budget ».

P.S. :

Sources : ANOM 1F/17 = P. Bouba « L’anarchisme en situation coloniale… », op. cit. // Arch. Nat. BB 186449 //


Dans la même rubrique

0 | 5

FIRMIN, Auguste
le 17 mai 2018
par R.D.
FIDANI, Ettore
le 17 janvier 2017
par R.D.
FIBBI, Olinto
le 4 octobre 2016
par R.D.
FISCHER, Paul
le 28 juillet 2016
par Webmestre
FISCHER, Marie-Louise [veuve BORGEAUD]
le 28 juillet 2016
par Webmestre


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2