logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ANDRE, Yvonne
FCA - Paris
Article mis en ligne le 31 mai 2016

par ps
logo imprimer

Féministe et anarchiste, Yvonne André était intervenue le 14 mars 1913, au titre d’un « Comité féminin contre les lois militaires » à la tribune d’un meeting commun de la FCA et des Jeunesses syndicalistes des Terrassiers de la Seine. 200 auditeurs étaient
présents à ce meeting tenu à l’Alcazar d’Italie, 190, avenue de Choisy, à Paris
13e. Elle prit la parole avec Bellugue (CGT), Jackmin et Lepetit (FCA).Elle prit également la parole au meeting du 5 mai 1913 aux Sociétés savantes, contre la venue du roi d’Espagne Alphonse XIII à Paris. À ce meeting, organisé par la FCA, prirent également la parole Eugène Jacquemin, Charles-Ange Laisant, Pierre Martin et
Thérèse Taugourdeau. Présidé par Émile Rousset (voir ce nom), le meeting attira 1 200 auditeurs .

Elle signa dans le Libertaire du 3 mai 1913 un article titré « Que les femmes se lèvent  », et stipulant que, plus exploitées que les hommes, les femmes se devaient d’être à leur côté dans la lutte de classe.

S’agit-il de la femme Andrée, épouse Hermann, signalée en 1914 par la police comme membre du groupe des Vème et XIIIème arrondissements adhérent à la Fédération communiste anarchiste révolutionnaire (FCAR) qui se réunissait au 117 boulevard de l’Hôpital et dont le secrétaire était Guillaume ?

P.S. :

Sources : : Arch. PPo.BA/1513 — Madeleine Guilbert, Les Femmes et l’organisation syndicale avant 1914, CNRS Éditeur, 1966 = Notice de G. Davranche in Maitron en ligne// Arc. Nat. F7/13053 //


Dans la même rubrique

0 | 5

ANTONELLO, Rodolfo
le 9 novembre 2018
par R.D.
ASTRALDI, Silvio
le 3 mai 2018
par R.D.
ARDISSONE, Valentino
le 3 mai 2018
par R.D.
ARDISSONE, Jacques
le 3 mai 2018
par R.D.
APOLLONI, Ferdinando
le 3 mai 2018
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10